Tout ce que vous devez savoir sur le Bitcoin !

Qui a créé Bitcoin ?

La première mention du concept de “cryptomonnaie” a été faite par Wei Dai en 1998 sur la liste de diffusion de cypherpunks, une communauté d’abonnés créée au début des années 1990 pour discuter de la cryptographie et de ses effets sur la société. Wei Dai a parlé de la création hypothétique d’un nouveau type de monnaie, sans autorité centrale, qui utilise la cryptographie pour contrôler ses transactions. 

Cependant, ce n’est qu’en 2009 que la première spécification Bitcoin a été proposée par le développeur de logiciels Satoshi Nakamoto. Depuis lors, la communauté “cryptomonnaie” n’a jamais plus regardé en arrière, avec un nombre rapidement croissant de développeurs travaillant sur Bitcoin.

À qui appartient le bitcoin ?

Selon Bitscan, en février 2014, environ 31 millions de transactions Bitcoin avaient eu lieu depuis le lancement de la monnaie. Parmi ces transactions, plus de 25 millions d’adresses (à peu près l’équivalent d’utilisateurs individuels) avaient été référencées. Cependant, la recherche de Bitscan a révélé que toutes les adresses référencées dans les données ne sont pas encore utilisées – et en fait, seulement 10 % (25 millions) des adresses référencées contenaient encore des bitcoins l’an dernier. Ce qui réduit le nombre d’utilisateurs actifs à un chiffre nettement inférieur.

D’où viennent les bitcoins ?

L’acquisition de Bitcoins n’est pas si difficile. Les bitcoins peuvent être achetés soit auprès des plateforme de trading en ligne, soit auprès d’autres détenteurs de bitcoins via les places de marché dédiées. Ils peuvent être payés de plusieurs façons, y compris par virement bancaire, par carte de débit ou de crédit, en espèces ou même dans d’autres cryptomonnaies.

Comment stocker les bitcoins ?

Pour acquérir un Bitcoin, vous devez disposer d’un ” portefeuille ” Bitcoin ” : l’équivalent détaché d’un compte bancaire. Les portefeuilles Bitcoin peuvent être stockés à plusieurs endroits. On peut lister quelques un dont le disque dur de votre ordinateur, une clé USB portable, un service de ‘coffre-fort’ qui aide à protéger les bitcoins lorsque les utilisateurs sont hors ligne ou un service Web.

Au cours des dernières années, nous avons assisté à l’avènement des porte-monnaie multi-signatures, qui présentent des caractéristiques de sécurité accrues. Dans un portefeuille Bitcoin, il y a un ensemble d’adresses Bitcoin de 34 caractères, qui peuvent être utilisées pour recevoir des bitcoins. Chaque adresse a une clé privée associée de 64 caractères utilisée pour dépenser les bitcoins et authentifier les transactions. Avec les porte-monnaie multi-signatures, chaque adresse a trois clés associées. Cela signifie qu’un utilisateur aura besoin de deux d’entre elles pour dépenser ses fonds ; ce qui améliore considérablement la sécurité des transactions.

Que pouvez-vous faire avec le Bitcoin ?

Il n’y a pas si longtemps, trouver un commerçant qui acceptait les bitcoins était un défi et prenait beaucoup de temps, car il fallait passer au crible des centaines d’annonces. Cependant, les temps ont changé et au fur et à mesure que la monnaie a gagné en visibilité, il est devenu plus facile de trouver des marchands qui acceptent le bitcoin.

La meilleure façon de trouver de tels marchands est de faire appel à des sites d’agrégateurs et à des marchés qui regroupent les vendeurs participants en une seule source pratique. CoinMap est un outil utile pour localiser les magasins acceptant le bitcoin dans différents lieux géographiques. Un nombre croissant de sites de commerce électronique commencent également à accepter le bitcoin. Par exemple, en 2014, Microsoft a ajouté le bitcoin comme option de paiement pour les consommateurs américains effectuant des achats via BitPay pour les produits Microsoft tels que les jeux et applications pour Xbox, Windows et Windows Phone.

En juillet 2015, Dell a emboîté le pas en annonçant qu’elle acceptait désormais le bitcoin en partenariat avec Coinbase. Dell a même tenté d’attirer les consommateurs à utiliser la monnaie en proposant une offre de lancement de 10 % sur tous ses ordinateurs haut de gamme Alienware.

Comment pouvez-vous jouer en utilisant le bitcoin ?

Comme il est rapide à utiliser, qu’il ne nécessite aucune formalité administrative associée aux comptes bancaires traditionnels et qu’il ne comporte généralement pas de frais de transaction, il n’est pas surprenant que le bitcoin devienne une monnaie populaire pour les jeux de hasard en ligne. De plus en plus de sites de jeu introduisent Bitcoin comme option de paiement, en conséquence. Les leaders actuels du marché sont Luno et FlutterClub.

Comment le bitcoin est-il réglementé ?

Avec son attrait grandissant pour le grand public, Bitcoin intéresse naturellement les autorités fiscales, les forces de l’ordre et les régulateurs juridiques. 

Actuellement, en raison de la nature décentralisée de la monnaie, la réglementation bitcoin varie d’un pays à l’autre. 

Cependant, il convient de noter que les exploitants de casinos qui acceptent Bitcoin doivent toujours se conformer à la législation sur les jeux d’argent en vigueur dans leur pays d’exploitation. Ainsi, par exemple, tous les casinos Bitcoin opérant en Grande-Bretagne doivent obtenir la licence appropriée de la UK Gambling Commission. 

Ces casinos devraient également adhérer aux normes de base de l’industrie du fair-play, en s’assurant que leurs générateurs de nombres aléatoires (RNG) et leurs logiciels sont testés pour l’équité par des institutions réputées comme eCOGRA.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*