Les biens éligibles au PTZ en 2019

Afin de devenir propriétaire, il est indispensable de souscrire un prêt immobilier. Le problème c’est qu’il est parfois difficile de convaincre une banque d’adhérer à son projet immobilier, surtout si son apport personnel est insuffisant. Heureusement qu’il est possible de bénéficier du fameux PTZ (Prêt à Taux Zéro) en respectant quelques conditions. Cependant, ce ne sont pas tous les biens immobiliers implantés sur le territoire français qui sont éligibles au PTZ.

Concrètement, quels sont les biens immobiliers éligibles au PTZ en 2019 ?

Une résidence principale

Pour rappel, le PTZ est un prêt immobilier permettant de financer une partie de l’acquisition d’un bien immobilier. Comme son nom l’indique, son taux d’intérêt est nul (O.). Il a été développé par le gouvernement dans l’objectif de favoriser l’accession des contribuables français à la propriété. Malheureusement, ce ne sont pas tous les types de logement qui sont éligibles au PTZ. En tout cas, il est possible de l’utiliser pour financer une partie de l’achat d’une première résidence principale. Une excellente nouvelle pour les primoaccédants qui résident en France. En optant pour cette solution de financement, le porteur de projet doit habiter dans le logement pendant une durée minimale de huit mois de l’année d’acquisition. En termes plus clairs, l’heureux propriétaire devra attendre la fin du remboursement du PTZ avant de pouvoir louer sa résidence.

Un logement neuf

Il est tout à fait envisageable de financer une partie de l’achat d’une maison ou d’un appartement neuf en contractant un Prêt à Taux Zéro. Dans ce cas, le porteur de projet doit accorder une attention particulière au choix du bien, notamment s’il projette de le louer. Il faut toutefois retenir que le montant du PTZ dépend énormément de la localisation du logement. C’est pourquoi il est conseillé de recueillir tous les renseignements relatifs au PTZ de sa ville avant toute prise de décision. Au cas où aucune maison ou appartement de sa commune n’est éligible au PTZ, il vaut mieux chercher ailleurs. L’idéal serait d’investir dans une région que l’on connait afin d’éviter les mauvaises surprises.

Un bien ancien

Depuis le 1er janvier 2016, la loi autorise les contribuables français à acheter un logement ancien grâce au PTZ. Bien évidemment, il y a une règle à respecter pour bénéficier de cette faveur. En effet, l’acquéreur est obligé de réaliser des travaux d’amélioration au sein du bien (ancien) éligible au PTZ afin d’accéder à son rêve le plus cher. Il peut, par exemple, construire des surfaces habitables. Il peut, bien sûr, faire appel à un professionnel qualifié s’il le souhaite pour s’occuper du travail. La bonne nouvelle c’est que l’ensemble des biens immobiliers (anciens ou neufs) est éligible au PTZ. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les primoaccédants sont de plus en plus nombreux à vouloir contracter ce type de prêt immobilier.  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*